Blog

Cinq conseils pour apprendre à détecter les fausses informations numériques

Bonnes pratiques numériques
numérique savoir bien s'informer

Nous vous donnons ici tous les conseils pour apprendre à détecter une fausse information numérique quand elle survient. Mais, tout d’abord, ôtons-nous d’un doute. Le numérique n’est pas responsable des fake news. Les fake news ont existé bien avant la révolution technologique que nous traversons. Par contre le numérique et notamment les réseaux sociaux, facilitent et accélèrent la circulation des messages à grande échelle.

Il aussi important de noter que les fake news sont peu nombreuses, comparées aux news en général : par exemple, elles représentent moins de 4% sur Twitter dont l’audience concerne un tout petit monde (des journalistes, des politiques, des universitaires, des scientifiques). Des Tweets qui repassent d’ailleurs au passage par la télévision, le media le plus regardé.

Alors pourquoi sommes nous sensibles aux infox ? Pourquoi font-elles tant parler ? Et comment identifier une fake news d’une information crédible. Autrement dit, comment décrypter l’information numérique et apprendre à reconnaitre une fake news quand elle survient.

Pourquoi sommes nous sensibles aux fake news ?

Lorsque nous lisons ou écoutons les informations, nos sens sont biaisés. Nous interprétons à travers le prisme de l’attention émotionnelle. Notre attention est plus particulièrement captivée par des choses qui nous touchent. Une étude menée à Singapour a montré que, quand ils voient une fake news, les lecteurs l’ignorent mais si cela touche à eux ou à leur amis, ils la retweetent. Quand on vit une expérience émotionnelle, on a tendance à la partager. Il a aussi été montré que les tweets les plus retweetés sont ceux liés à la peur. Selon les résultats d’une étude du Massachusetts Institute of Technology (MIT), il existe un biais d’attention pour l’information anxiogène. Ce biais existe aussi pour l’information positive. Simplement les conséquences sont perçues plus fortement lorsqu’il s’agit d’informations anxiogènes. Nous restons des Primates.

Cinq conseils pour apprendre à détecter une fausse information numérique?

Pour la petite anecdote, une équipe de chercheurs de l’Université de Cambridge, en partenariat avec le collectif de journalistes néerlandais DROG ont créé un jeu anti fake news. Ce jeu sensibilise les usagers à la manière dont les fausses informations sont construites, permettant ainsi une moindre sensibilité à la désinformation.

  1. Prendre conscience des biais émotionnels, cognitifs, psychosociaux, … pour comprendre les mécanismes qui régissent nos processus mentaux.
  2. Se remettre en question, accepter que l’on ne connait pas tout, apprendre à croiser les informations de plusieurs sources.
  3. Se former aux sources. C’est bon de rappeler que des médias sont plus certains que d’autres.
  4. Remettre en question sa responsabilité citoyenne lorsque l’on relaie une information. S’assurer que l’information est effectivement crédible avant de retweeter.
  5. Exercer son esprit critique en se plaçant dans une attitude réflective.

✨ Vous souhaitez en savoir plus sur Twitter, comment créer un compte en toute sécurité, comment tweeter ? Les experts inscrits sur NumiSchool sont là pour répondre à toutes vos questions et vous guider en téléconsultation.

Source : notre article a été réalisé suite à notre participation à une table ronde intitulé COGNITION ET SOCIÉTÉ et organisée par l’Université de Genève dans le cadre du cours en ligne (MOOC) sur Exercer son esprit critique à l’ère informationnelle.

Tour du Monde des Initiatives pour l’inclusion numérique – Podcast #4

Inspiration numérique
podcast numischool fondatrice conseils en informatique conseils en numérique

Nous partageons régulièrement de belles initiatives en faveur de l’inclusion numérique partout dans le monde.

En quelques minutes, nos invités présentent leurs initiatives, l’impact sur la société, l’éducation et l’économie ainsi que de nombreux conseils pour mieux connaitre, comprendre et apprendre le numérique.

Ces podcasts sont aussi une source d’inspiration et de bonnes pratiques pour les utilisateurs du numérique ou les experts qui souhaitent se lancer et transmettre leurs savoir faire à d’autres utilisateurs.

👉Podcast #4 – Martine Lesponne, Fondatrice de NumiSchool, première communauté et plateforme collaborative innovante pour l’autonomie numérique – 9 avril 2021 – 5 min

Ce podcast a été réalisé dans le cadre d’un pitch pour intégrer l’un des programmes d’accélération français.

Et hop un petit résumé des thématiques abordées dans ce podcast Initiatives pour l’inclusion numérique :

Des utilisateurs du numérique abandonnent des choses qu’ils font car cela implique l’usage d’Internet.

  • Vous découvrirez Laurent, 50 ans, père de famille et Directeur administratif d’un réseau de maisons de retraite. Laurent est le Sachant dans son travail et dans sa famille. Il a rejoint comme moi un programme pour se lancer dans l’entrepreneuriat. Mais Laurent a abandonné en cours de route. Il n’a pas su apprivoiser le fonctionnement des outils FaceBook et Google sheet. Laurent fait partie des 4,6 millions de français qui abandonnent ce qu’ils font parce que cela implique l’usage d’internet. Ils se sentent seuls et en décalage vis à vis du numérique. Et je trouve cela profondément injuste. Je suis convaincue que le progrès technique doit être partage équitablement par tous. Et il y a urgence à accélérer face à l’accélération des innovations qui déferlent.

Pour lutter contre l’abandon numérique, j’ai fondé, NumiSchool, première communauté et plateforme collaborative innovante

  • Sa raison d’être est de favoriser la mise en confiance, le lien social et l’apprentissage en résolvant les difficultés liées aux usages du numérique. Issue d’une famille d’enseignantes, j‘ai commencé ma carrière dans l’éducation. J’ai ensuite toujours eu à cœur de transmettre des savoir-faire numériques à mes clients, mes collègues et à mes collaborateurs.
  • En 2019 j’entreprends un Master en Management Digital à l’ESSCA. Mon idée, c’est valider mes acquis mais aussi mieux comprendre et maitriser le digital afin de devenir son Ambassadrice. Entourée de professionnels du digital, l’aventure NumiSchool commence.

NumiSchool est construit pour accélérer les apprentissages numériques

  • NumiSchool est un projet Tech For Good dans sa forme et dans ses missions. Il s’adresse à tous les internautes ayant déjà une ou plusieurs compétences numériques et rencontrant des galères dans leurs contextes. Les galères sont de 3 ordres : devoir découvrir un nouvel outil, vouloir s’améliorer sur un outil connu, ou avoir à résoudre un problème ponctuel. Dans son modèle d’accompagnement, NumiSchool s’inspire de l’aide informelle venue d’un proche ou d’un ami. Sauf que, chez NumiSchool, le proche ou l’ami est toujours expert de la galère, il est pédagogue, toujours disponible, et respecte votre anonymat.

NumiSchool propose une consultation à l’oral, en ligne avec un autre utilisateur

  • Aujourd’hui, la version digitale de NumiSchool propose une consultation à l’oral, en ligne avec un autre utilisateur, expert de la question, pour apprendre et résoudre avec lui, la galère numérique rencontrée. Chaque consultation est rémunérée. Les experts et les utilisateurs s’inscrivent sur le site. Les utilisateurs postent ensuite leurs demandes de consultation en indiquant une idée de rémunération. Les experts les regardent et choisissent d’y répondre.
  • La multiplicité des experts offre de nombreuses disponibilités et une très large gamme de thématiques possibles : des usages bureautiques ou de messageries instantanées, en passant par les équipements, les applications, les réseaux sociaux.

🤗 Si les podcasts vous plaisent et le sujet de la TechForGood vous importe, retrouver ici celui que nous avons réalisé avec Caroline Isautier, Fondatrice et Directrice du Mouvement Tech For Good Canada.

La petite histoire du numérique, pionniers et pionnières, dates et faits marquants

Impact du numérique
histoire numérique code binaire

Le numérique, on en fait souvent toute une histoire 😉. C’est vrai que, parfois, nos problèmes d’informatique ou nos galères avec le digital nous donnent envie de prendre des vacances. Ceci étant dit, on pourrait aussi s’interroger sur le pourquoi du comment nous en sommes arrivés là. Et donc retracer rapidement l’histoire du numérique, ses pionniers et pionnières, au fil des dates et des faits.

Alors voici en quelques dates, les évènements historiques qui ont marqué la montée en puissance de la révolution numérique. Tout commence avec l’arrivée d’un nouveau système de numération, le système de numération binaire.

Le 17ème siècle – un homme célèbre, une date, un fait

1689 – Si Gottfried l’avait su!

Gottfried Leibniz, philosophe et mathématicien allemand, invente le système de numération binaire moderne, base du code binaire, utilisant deux symboles, le « 0 » et le « 1 ». Bien plus tard, ce code sera utilisé pour les méthodes de codage de données en informatique. Si Gottfried l’avait su!

histoire numérique code informatique binaire

Le 19ème siècle – pionniers, pionnière, dates et faits

1801 – La métier à tisser a de l’avenir

Mise au point du Métier Jacquard en France, première machine programmable par l’utilisation de cartes perforées, parfois considérée comme l’ancêtre de l’ordinateur. Et aussi une première « révolution numérique » ? Tant cette invention était vue comme une cause possible de chômage par les Canuts.

1842 –  Une femme, première programmeuse et comtesse de surcroit

Augusta Ada King, comtesse de Lovelace, invente le premier programme informatique. Elle a réussi cet exploit en travaillant sur la machine à calculer de Charles Babbage, ancêtre de l’ordinateur. Le langage de programmation Ada, ainsi dénommé bien plus tard en son honneur par une équipe de Bull, inspirera ensuite le langage Pascal. Si Ada l’avait su!

Le 20ème siècle – pionniers, dates et faits

1950 – Les débuts de l’intelligence artificielle

Alan Turing rédige son article le plus célèbre « Machine de calcul et intelligence », posant la première pierre de l’intelligence artificielle, un programme capable d’apprendre de son expérience. Alan était un authentique visionnaire quand il déclarait : « Je pense que, dans cinquante ans, il sera possible de programmer des ordinateurs avec une capacité de stockage de 10 puissance 9, et de les faire jouer si bien au jeu de l’imitation qu’un interrogateur moyen n’aura pas plus de 70 % de chances de faire une identification correcte après cinq minutes de questions ».

1972 – Arpanet, les prémices d’une toile.

Première démonstration officielle d’Arpanet aux Etats-Unis ancêtre d’Internet, qui permet d’interconnecter des ordinateurs de centres de recherches, d’universités et d’entreprises afin de partager des données et réduire les couts et doublons de recherche.

Par Yngvar — Travail personnel, based on notes and recollections from 1974, source Wikipedia

De 1989 à … – Internet !

1989 – Ou étiez-vous à cette époque ? Le chercheur britannique Tim Berners-Lee invente le World Wide Web dans le cadre de ses travaux au CERN, organisation européenne pour la recherche nucléaire. Son objectif était que des chercheurs du monde en entier puissent échanger des informations de manière instantanée. Il fait du www, l’interface permettant d’accéder à une collection de fichiers partagés.

1990 – Le nombre de fichiers et de serveurs augmentant, la recherche d’information se complexifie. Un premier moteur de recherche, prénommé Archie, est développé par Alan Emtage, un étudiant de l’Université McGill à Montréal.

1994 – Lancement de l’annuaire Web, Yahoo, créé par David Filo et Jerry Yang à l’université Stanford, Silicon Valley, Californie.

1995 – Le premier réseau social arrive sur Internet et ce n’est pas Facebook, qui n’arrive qu’en 2004, mais Classmates.com, créé par Randy Conrads pour rester en contact avec ses camarades de classe. Son modèle économique est la vente de registres des élèves.

1998 – Lancement du moteur de recherche Google par Larry Page et Serge Brin, deux anciens étudiants en informatique de Stanford. Conseillés par David Filo pour créer leur startup, ils se lancent « from scratch » dans un garage! Un modèle d’entrepreneuriat très répandu et hyper séduisant tant il demande peu de ressources financières, mais quand même beaucoup de temps et d’énergie 😉.

N.B. : à partir du vingtième siècle, de nombreuses sociétés d’équipement informatique ont vu le jour, mais cela, on le réserve pour un prochain article!

Le 21ème siècle – milliardaires, dates et faits

Dans les années 2000 et 2010, c’est l’avalanche des outils numériques.

2004 – Mark Zuckerberg crée Facebook, dont le modèle économique, comme celui de Google, est la vente de publicité basée sur la collecte de données produites par les internautes. Beaucoup d’acteurs majeurs maintenant dans le domaine du Social Digital Business naitront dans son sillage.

2007 – Apple lance le premier smartphone et ouvre aux internautes et aux entreprises du numérique, un nouveau champ des possibles en toute mobilité.

Depuis peu, nous assistons à une avalanche d’outils et d’applications numériques, toutes plus sophistiqués les uns que les autres et néanmoins conçus utiles pour nos usages professionnels ou personnels. Beaucoup de personnes s’en emparent sans trop de difficulté. D’autres perdent beaucoup de temps pour comprendre et s’approprier les nouveaux outils numériques. Pour ne plus perdre de temps, n’hésitez pas à :

Télétravail – Quatre pratiques numériques simples pour quatre fois moins de pollution

Bonnes pratiques numériques, Impact du numérique
reduire impact environnemental teletravail

Pourquoi s’intéresser à l’impact environnemental de nos usages numériques ? Car… Réduire son impact environnemental est une urgence! Et que le télétravail utilise beaucoup d’outils numériques.

Avec le confinement, le télétravail est devenu en peu de temps, l’organisation du travail la plus répandue. Encore aujourd’hui, nous privilégions le télétravail à domicile, encore appelé home office. Coté environnement, l’absence de déplacements domicile / travail ou professionnels a permis de réduire notre impact. Par contre, l’utilisation plus importante du numérique s’est traduite par une nouvelle forme de pollution.

En termes d’émission mondiale de gaz à effet de serre, on estime que le numérique représente 4% de ces émissions dont 47% seraient imputables à nos équipements. 

Source: Empreinte environnementale du numérique mondial, une étude GreenIT, 2019

Conscients de leur impact, NumiSchool et les experts Numi vous partagent leurs conseils pour réduire son impact environnemental en télétravail.

Nos conseils pour alléger notre impact environnemental en télétravail

  1. Quand vous êtes en visioconférence essayez d’éviter d’utiliser la vidéo : il faut savoir que le flux de données en audio consomment 1000 fois moins de bande passante que la vidéo. 
  2. Pour partager des documents, essayez de les placer sur un serveur local ou sur une boîte à partage plutôt que de les envoyer systématiquement par mail. 
  3. Désactiver les notifications automatiques inutiles car cela génère une surcharge des réseaux avec des flux importants de donnés.
  4. Fermer les pages internet inutilisées car les navigateurs rafraîchissent automatiquement les pages ouvertes

Ces mesures toutes simples permettraient de diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre.

A vos claviers pour nous partager vos bonnes pratiques en réduction d’impact environnemental tout en télétravaillant.

Si vous rencontrez des difficultés pour mettre en place ces actions pour diminuer l’impact du numérique, n’hésitez pas à demander des conseils auprès de nos expert.e.s. Ils sont  .

Passer moins de temps à résoudre un problème informatique ou digital, est aussi une manière de réduire votre consommation énergétique. C’est maintenant possible en postant une annonce sur le site dès maintenant.

Cinq façons de surmonter un problème informatique ou Internet quand on n’est pas né à l’ère du numérique

Bonnes pratiques numériques
surmonter un problème informatique avec NumiSchool

Beaucoup d’utilisateurs gaspillent un temps précieux, sans réelle valeur ajoutée, pour résoudre des problèmes d’usages informatiques, Internet, bureautique ou d’imprimantes dans leurs vies professionnelles. Dans leurs vies personnelles aussi! Même si dans ce dernier cas, ils considèrent normal d’y consacrer du temps, quel qu’en soit la durée, voire le résultat.

Les raisons de la perte de temps numérique

C’est souvent faute de culture, d’éducation ou de formation au numérique. La vie professionnelle ou personnelle des utilisateurs serait potentiellement beaucoup plus tranquille s’ils étaient tous nés au 21 ème siècle. Malheureusement, la majorité est plus âgée. Selon Statista, 73% des utilisateurs d’Internet dans le monde avait plus de 25 ans en 2014.

Heureusement, les manières pour tenter de résoudre les soucis numériques rencontrés ne manquent pas, certes avec leurs avantages et leurs inconvénients.

Pour une définition du numérique, nous vous invitons à consulter notre article Le Top 3 des soucis numériques

Des méthodes pour tenter de résoudre ses problèmes avec le numérique

Voici une liste des méthodes les plus citées par les utilisateurs que nous avons interviewés.

MéthodeAvantagesInconvénients
Saisir sa recherche sur un moteur de rechercheSimple, rapide,
« gratuit »
Efficacité limitée.
Connaitre le fonctionnement du moteur de recherche.
Nombre important de résultats.
Avoir une formation aux méthodes de recherche sur Internet (choix des mots clés, formulation de la recherche…).
Solitude.
Regarder un tutorielAssez simple, « gratuit »Pas toujours totalement pertinent
Pas toujours clair.
Nombre important de résultats.
Solitude.
Saisir sa recherche sur un forumParfois simple, assez rapide,
« gratuit »
Obligation de s’exprimer dans un langage technique pour être rapidement compris.
Pas de réponse garantie.
Les utilisateurs qui répondent peuvent utiliser un langage technique pas toujours compréhensible.
Pas universel.
Faire « l’appel à un ami » Parfois simple, assez rapide,
« gratuit »
L’ami n’est pas toujours un expert du sujet.
Trop de sollicitations peuvent mettre une fin à l’amitié.
Parfois intimidant.
Peur de déranger trop souvent.
Suivre une formationRichesse des informations
Qualité des informations garantie
Informations pertinentes. Le problème sera surement résolu.
Beaucoup d’informations inutiles à l’instant t.
Difficile de mémoriser sans continuer à pratiquer.
Peut être assez coûteux.
Temps passé important.

Toutes les méthodes citées ont leurs avantages, mais aussi leurs inconvénients . De plus, à part les formations, aucune méthode n’assure la résolution du problème informatique ou Internet. Par contre, beaucoup d’entre elles obligent à passer du temps sur Internet, une façon pour elles de maximiser leurs revenus.

NumiSchool a été imaginé pour aider les utilisateurs à résoudre avec d’autres, les problèmes informatiques et Internet qu’ils rencontrent. Simple, rapide, social ET efficace!

Notre conseil d’utilisateur averti : pour tout souci numérique dont vous nous ne trouvez pas la solution dans les 3 minutes qui suivent vos recherches, le mieux est de dire « stop au gaspi » de temps numérique. Retrouvez du temps pour vous, votre activité, votre chiffre d’affaires.

Avec NumiSchool, solutionnez votre souci numérique, c’est possible! Échangez par Visio conférence ou téléphone avec un autre utilisateur tout à fait à l’aise dans le domaine numérique en question, expert Numi.Déposez ici votre souci numérique et on s’occupe du reste!

En pleine tempête sanitaire, une jeune entreprise française lance depuis Bergame (Italie), la première communauté d’utilisateurs du numérique en ligne.

Actualités sur le numérique
numischool première solution innovante qui simplifie votre vie numérique

Numipro ambitionne d’accélérer l’adoption des pratiques numériques par tous et vient de mettre en ligne, NumiSchool, la première plateforme collaborative digitale innovante permettant à un utilisateur qualifié expert d’aider son prochain à résoudre des soucis numériques qu’il rencontre lors de sessions d’échanges individuelles en ligne.

Bergame, le 2 avril 2020 – Alors que 83% des européens consultent Internet au moins une fois par semaine, 11% sont très éloignés du numérique et beaucoup se sentent plus ou moins en retard avec le numérique.

les poings serrés devant un clavier

Véritable enjeu économique, social et sociétal, la fracture numérique fait naitre des initiatives sollicitant des fonds publics et privés pour aider les personnes les plus en difficulté.

Pendant ce temps, la révolution numérique produit toujours plus d’innovations incontournables voire indispensables créant de nouvelles inégalités face au Progrès. Tout le monde ne peut pas s’approprier et maitriser rapidement toutes ces nouvelles technologies. Parfois, le phénomène est amplifié par le manque d’adaptation de l’interface entre le site, l’app ou l’équipement et ses utilisateurs.

C’est difficile pour les personnes moins éloignées du numérique aussi ! Chacun développe à son niveau avec ses propres moyens, une plus ou moins grande connaissance et quelques pratiques. Des petits « savoir-faire numériques » sont des fois partagés avec d’autres, de façon informelle, moins évidente dans le contexte de crise sanitaire. Rechercher une réponse personnalisée à sa problématique numérique sur Internet peut devenir une réelle perte de temps que les utilisateurs sont de moins en moins prêts à consacrer.

Dans ce contexte, l’ambition de Numipro est de redonner du temps libre aux utilisateurs, de réduire les inégalités d’acquisition de connaissances et favoriser le partage du progrès technique par tous. Pour cela, l’entreprise propose une plateforme collaborative communautaire permettant les échanges directs entre « experts » et « novices » pour apporter une réponse personnalisée aux problèmes numériques que ces derniers rencontrent.

Les problèmes sont nombreux et dans des domaines variés. Pour identifier les plus récurrents, Numipro a réalisé une première série de 30 interviews de 30 à 45 minutes avec des utilisateurs français dans le cadre des programmes MakeSense, une association internationale soutenant les entrepreneurs à impact positif. Les réponses ont permis d’identifier des soucis numériques récurrents pour imprimer en Wifi, dans l’utilisation de tableurs, de logiciels photos ou encore de réseaux sociaux, à tous niveaux, de débutant à expert, pour des usages personnels ou professionnels.

Dans les faits, le site NumiSchool.com propose depuis janvier 2020 de mettre en relation des utilisateurs du numérique pour aider à résoudre des problèmes rencontrés dans leurs pratiques.

Vous pouvez vous enregistrer sur la plateforme, soit en tant qu’expert Numi, soit pour nous confier un ou plusieurs soucis numériques, soit les deux.

NumiSchool s’occupe de qualifier les experts Numi, de faire le matching entre expert et souci, puis d’organiser la session d’échanges en ligne entre l’expert Numi et l’utilisateur dans le besoin, par téléphone ou chat audio ou vidéo, avec la possibilité bientôt d’avoir une réponse immédiate.

Par la suite, la société souhaite rapidement donner une dimension internationale à cette initiative. Le site propose déjà une traduction multilingue dont le français, l’anglais et l’italien. 

Prix

La plateforme et les mises en relation et sessions d’échange sont en accès libre et gratuit dans cette période.

Résoudre ses problèmes informatiques et internet avec NumiSchool avec un internaute expert du sujet.
Résoudre ses soucis numériques vite et bien. Un professionnel heureux d’avoir résolu son souci numérique avec un internaute expert du sujet.
Un expert en numérique vous aide à trouver une solution pour votre souci numérique
Un expert en numérique vous aide à trouver une solution pour votre souci numérique

Tour du Monde des Initiatives pour l’inclusion numérique – Podcast #3

Inspiration numérique
Tech For Good Canada

Nous partageons régulièrement de belles initiatives en faveur de l’inclusion numérique partout dans le monde.

En seulement une quinzaine de minutes, nos invités présentent leurs initiatives, l’impact sur la société, l’éducation et l’économie ainsi que de nombreux conseils pour mieux connaitre, comprendre et apprendre le numérique.

Ces podcasts sont aussi une source d’inspiration et de bonnes pratiques pour les utilisateurs du numérique experts qui souhaitent se lancer et transmettre leurs savoir faire à d’autres utilisateurs.

👉Podcast #3 – Caroline Isautier, Fondatrice et Directrice du Mouvement Tech For Good Canada – 18 juin 2020 – 14 min

Et hop un petit résumé des thématiques abordées dans ce podcast :

  • Pourquoi Tech For Good Canada ? Pour une vision plus équilibrée du numérique. Éveiller et sensibiliser sur les enjeux du numérique au quotidien, intégrant les motivations économiques des géants du secteur ainsi que des aspects concernant la protection de l’enfance et de notre vie privée.
  • La Mission de Tech For Good Canada est de changer un discours aujourd’hui idéalisé du numérique dans ce pays frontalier des Etats-Unis, pour un regard plus critique sur les outils numériques et la manière dont ils sont élaborés. Mieux connaitre et comprendre les outils numériques et les enjeux, c’est pouvoir utiliser le numérique de manière plus avertie.
  • Les impacts de cette initiative se mesurent en nombre de participants aux événements et d’élèves de 9 à 11 ans sensibilisés dans des sessions d’éducation à la citoyenneté numérique. De l’importance d’apprendre à comprendre, analyser, prendre du recul sur les outils numériques. Caroline se base sur les travaux de l’ONG américaine Common Sense Media.
  • Caroline s’intéresse aussi beaucoup aux startups Tech For Good et nous présente l’une d’entre elles.

🤗 Si les podcasts vous plaisent et le sujet de la sécurité numérique vous importe, retrouver ici celui que nous avons réalisé avec David Castéra, Fondateur et Gérant de Tanu, une agence digitale qui a développé un test de culture numérique.

Le top 3 des soucis numériques du moment

Impact du numérique
top 3 des soucis numériques du moment

Nombreux sont les problèmes rencontrés dans nos pratiques numériques. Petits ou grands, ils nous freinent voire nous bloquent dans nos activités professionnelles ou personnelles. Quelque soit notre âge, notre éducation, notre expérience, nous sommes tous plus ou moins à l’aise avec un ou plusieurs usages numériques.

Mais au fait, qu’est-ce que le numérique dans notre article ?

Le numérique regroupe l’ensemble des activités informatiques, télécommunications (téléphone, radio, télévision, ordinateur) et Internet. que vous preniez une photo avec un appareil photo numérique ou que vous ayez un souci pour imprimer un document sur votre imprimante en WiFi, vous êtes pile au beau milieu de pratiques numériques.

Le top 3 des problématiques d’usages numériques rencontrées par les utilisateurs.

1. Créer un compte Facebook ou une page Facebook pro.

Arrivées parmi les premières demandes d’aides numériques sur notre site https://numischool.com/, les questions concernant l’utilisation des réseaux sociaux FaceBook, Instagram, LinkedIn, Twitter … à titre professionnel sont nombreuses.

« Il y a quelques mois, ma conjointe avait un compte Facebook en tant que micro entrepreneur. Son compte a été désactivé du jour au lendemain en disant qu’il y a une activité inhabituelle. J’aurais vraiment besoin d’aide pour qu’elle puisse avoir un nouveau compte qui reste actif. »

2. Savoir faire un tableau croisé dynamique et un graphique sur Excel.

L’utilisation des logiciels de bureautique est régulièrement une source de contrariété. De nombreux soucis numériques jalonnent nos pratiques de tableurs comme Excel, de la demande la plus simple comme insérer une colonne dans un tableau à la plus complexe comme créer une macro, en passant par faire un tableau croisé dynamique ou créer un graphique à partir d’un tableau de données.

3. Traiter des photos ou des vidéos, les transférer, les classer.

Les logiciels de traitements de photos ou de vidéos peuvent paraître complexes et la montagne du mode d’emploi juste imbuvable ou dans une langue que vous ne maîtrisez pas. Pour leur transfert, vos photos ou vidéos vous paraissent tout à coup des boulets à faire passer dans des tuyaux bien trop petits.

Pour tout souci numérique, le mieux serait de ne plus gaspiller votre temps. Avec NumiSchool, c’est possible! Échangez par Visio conférence ou téléphone avec un expert Numi.Déposez ici votre souci numérique et on s’occupe du reste!

Tour du Monde des Initiatives pour l’inclusion numérique – Podcast #2

Inspiration numérique
Interview NumiSchool David Castera

Nous partageons régulièrement de belles initiatives en faveur de l’inclusion numérique partout dans le monde.

En seulement une quinzaine de minutes, nos invités présentent leurs initiatives, l’impact sur la société, l’éducation et l’économie ainsi que de nombreux conseils pour mieux connaitre, comprendre et apprendre le numérique.

Ces podcasts sont aussi une source d’inspiration et de bonnes pratiques pour les utilisateurs du numérique experts qui souhaitent se lancer et transmettre leurs savoir faire à d’autres utilisateurs.

👉 Podcast #2 – David Castera, Gérant et fondateur de l’Agence Digitale Tanu – 21 avril 2020 – 20 min

Et hop un petit résumé des thématiques abordées dans ce podcast :

  • La petite histoire de l’Agence Digitale Tanu, ses activités et comment l’agence a fini par créer un test de maturité numérique pour les salariés et futures recrues des entreprises qu’elle accompagne. Le test Tanu, c’est répondre à 90 questions de culture numérique en 30 minutes.
  • Les impacts de Tanu pour l’inclusion numérique en entreprise. En 5 ans, 300 000 salariés ont passé le test pour évaluer leur culture numérique, une étape indispensable avant de mettre en place de nouveaux outils numériques entre leurs mains.
  • Les salariés ont ensuite à leur disposition de nombreux contenus sous forme de tutoriels, de vidéos ou d’articles sur Internet choisis collectivement par les collaborateurs Tanu, et adressés aux salariés selon leurs résultats au test.
  • David nous recommande, parmi ses bonnes pratiques numériques, une vigilance en ce qui concerne la sécurité, un des freins aux usages numériques et un sujet chaud bouillant en plein dé confinement progressif.

🤗 Si les podcasts vous plaisent, retrouver ici celui que nous avons réalisé avec Emmanuel Vandamme, Président de la MedNum, coopérative française d’acteurs de la Médiation Numérique.


Retrouvez toutes nos rubriques 👇

Actualités Aide personnalisée application Apprentissage numérique aînés Bonnes Pratiques Bons Plans chrome Comparatif Confinement contact crise sanitaire Culture numérique Dates importantes déconfinement Désinformation EHPAD entreprendre Entreprises extension Histoire du numérique illectronisme Impact environnemental Inclusion numérique inclusion sociale Infox Initiatives numériques inégalité laisser une trace les pionniers Maturité numérique mémoriser Outils numériques Problèmes informatiques profils projet à impact screencast Soucis numériques Sécurité numérique TechForGood Test Tanu traçage usage numérique usager Visioconférence

Comment rester en contact avec nos aînés malgré le confinement ?

Inspiration numérique
Numischool a testé pour vous 4 initiatives pour l’inclusion sociale 😉

🤠 Numischool est reparti en vadrouille (sur son ordinateur parce que nous sommes toujours confinés) pour dénicher encore de nouvelles initiatives pour l’inclusion numérique. Et cette fois, on s’est penché sur l’inclusion numérique de nos aînés. Des initiatives qui ressortent pendant le confinement mais qui devraient être applicables dans notre vie de tous les jours. 

la crise sanitaire et les usages numériques

On commence avec 1lettre1sourire. Cette initiative, créée par un groupe de 10 cousins présents un peu partout dans le monde, vous permet en quelques clics de pouvoir envoyer une petite lettre à une personne âgée isolée. Les EHPAD et maisons de retraite ayant fermés leur porte durant la crise sanitaire, ces personnes se retrouvent isolées de leur famille et de leur proche. 1lettre1sourire intervient pour pallier ce manque et devient un distributeur de sourire pour ces personnes. Numischool l’a testé : l’utilisation est très simple, en quelques clics notre lettre est envoyée à différentes personnes âgées et c’est super 🙂 

Nous avons toutes et tous déjà pris des photos que nous avons envoyées par WhatsApp à notre famille, à nos proches ou à nos ami.e.s. Pour Parlapapi c’est le même fonctionnement, vous vous inscrivez sur la plateforme. Suite à cette inscription vous devrez transmettre votre numéro pour qu’une personne de Parlapapi crée la conversation. Une fois cette étape réalisée, vous pourrez envoyer vos photos avec un petit mot en dessous sur cette conversation. Parlapapi s’occupera de l’envoyer à votre grand mère ou à votre grand père par la poste. Ce site fonctionne sous la forme d’un abonnement payant avec la possibilité d’envoyer tous les mois des photos (toutes les semaines pendant le confinement).  Donc profitez en, envoyez toutes vos réalisations (dessins, jardinage, sculpture, etc) via Parlapapi 😊
Et bien sur, si vous n’avez pas WhatsApp, n’hésitez pas à demander à l’un de nos expert.e.s de vous aider à l’installer 😎

Dans la même veine, on a aussi déniché Mamizette, initiative lancée par une femme, mère de deux enfants et dont les grands-parents vivent en maison de retraite. Elle propose via son site d’envoyer toutes les semaines des photos avec des petits mots, à vos grands parents. 

La startup Story Enjoy a lancé une initiative qui s’appelle Histoire de sourire. Leur but est d’envoyer des histoires racontées par des enfants à des personnes qui sont en EHPAD. Mais l’inverse est également possible: des personnes en EHPAD peuvent aussi choisir d’enregistrer une histoire qui sera ensuite envoyée à des enfants. Histoire de Sourire ou comment permettre de recréer du lien à distance, à travers des histoires. Cette initiative est également possible au sein de votre famille, pendant le confinement, pour échanger entre petits-enfants et grands parents, parfois éloignés géographiquement. 

Et vous, à quelle initiative vous souhaitez prendre part ? Ou quelle initiative voudriez-vous lancer ? 

On attend vos partages 🙂


Retrouver toutes nos rubriques

👇

Actualités Aide personnalisée application Apprentissage numérique aînés Bonnes Pratiques Bons Plans chrome Comparatif Confinement contact crise sanitaire Culture numérique Dates importantes déconfinement Désinformation EHPAD entreprendre Entreprises extension Histoire du numérique illectronisme Impact environnemental Inclusion numérique inclusion sociale Infox Initiatives numériques inégalité laisser une trace les pionniers Maturité numérique mémoriser Outils numériques Problèmes informatiques profils projet à impact screencast Soucis numériques Sécurité numérique TechForGood Test Tanu traçage usage numérique usager Visioconférence

Sauvegarder le filtre
×
×